Recherche

Bookmaker Bonus Revue
sites de paris sportifs
100€* Betclic
50€* Pmu
100€* Parions Sport
107€* Bwin
100€* Unibet
200€* Netbet
100€* Winamax
150€* Zebet
sites de paris hippiques
150€* Zeturf
100€* Pmu
30€* Betclic Turf
sites de poker
1000€* Winamax
1000€* chilipoker
* voir conditions

Nouveau parieur ?
Avant de placer votre premier pari pensez à consulter nos guides :

Coupe du Monde 2018, les premiers 8e de finale

Groupe A : la logique respectée

Avec deux victoires chacun lors de leurs deux premiers matchs, l'Uruguay et la Russie étaient assurés de terminer aux deux premières places du Groupe A. La "finale" qui s'est jouée hier a rapidement tourné en faveur des sud-Américains qui se sont finalement imposés 3-0. L'équipe emmenée par Suarez et Cavani a donc confirmé sont statut de favori. Ils finissent la phase de groupe avec 3 victoires, 5 buts inscrits et aucun encaissé. La force de cette équipe est son état d'esprit combatif. Ils sont très solides, très bien en place, très expérimentés. 

La Russie a réussi à se qualifier pour les huitèmes également, notamment grâce à un début de tournoi tonitruant : victoires 5-0 sur l'Arabie Saoudite puis 3-1 face à l'Egypte. Sortir de la phase de groupe était l'objectif de cette formation sans grand talent et qui n'avait remporté que 4 matchs sur les 15 disputés lors des deux dernières années. Le tirage au sort clément leur aura permi de remplir cet objectif.

Groupe B : deux favoris qui ont eu chaud !

L'Espagne et le Portugal terminent aux deux premières places de leur groupe. Logique quand on voit le pédigree de ces deux formations, mais que ce fut dur sur le terrain ! Ces deux équipes ne comptent, au final, qu'une seule victoire (1-0 pour l'Espagne sur l'Iran et le même score pour le Portugal sur le Maroc). Sinon, ce ne sont que des matchs nul. L'Espagne n'arrive pas à retrouver la fluidité qui faisait d'elle un favori avant le début de la compétition. Il faut dire que changer de sélectionneur à deux jours du premier match n'est pas la meilleure des préparations.

Côté portugais, le style n'est pas non plus extraordinaire. 4 des 5 buts inscrits par les Lusitaniens l'ont été par Cristiano Ronaldo, dont ils sont hyper-dépendants. Et lorsqu'il n'est pas dans un bon soir, comme face à l'Iran (où il manque un pénalty), eh bien ils ne gagnent pas... Ceci dit, il y a deux ans, les Portugais ont réussi à se qualifier pour la phase finale de l'Euro sans avoir gagné un seul match en groupe, donc il faut toujours se méfier d'eux...

Les huitièmes de finale

Avant un probable France - Argentine (voir Pronostic France - Argentine), les deux premiers huitièmes de finale sont déjà connus. Nous aurons d'abord un alléchant Uruguay - Portugal. Pas forcément alléchant sur le plan du spectacle mais assurément d'un point de vue tactique, entre deux équipes expérimentées, une bien en place défensivement (Uruguay) et une autre qui peut débloquer la situation à tout moment devant (Portugal). Sur ce match, il faut s'attendre à peu de but. Voir Pronostic Uruguay - Portugal.

L'autre huitième de finale sera bien moins équilibré et mettra aux prises le pays hôte à l'un des favoris de la compétition. Si l'Espagne réussit à retrouver son niveau de jeu, elle ne fera qu'une bouchée des Russes. L'Uruguay a montré la voie : l'équipe russes est probablement redescendue de son nuage après cette défaite, les supporters sont désormais préparés à l'élimination, il ne faut pas avoir peur de les battre. L'Espagne devrait s'imposer facilement. Voir Pronostic Espagne - Russie.

Paul Ghielmi



Retour
Précédent: Pronostic France - Australie, Coupe du Monde 2018
Suivant: Pronostic France - Uruguay